Archives de Catégorie: blancs

a_symétrie — 172

outre la friche
les ombres de fer
mêlées insensées
sans direction
ni lien ni rien

vers quoi ce peu quel souffle là-bas
si cela est
— une évidence —  que souffle là-bas
toutes les chacune des aubes songe
sinon l’évidence irrévocable
qui anime les feuillages.


a_symétrie — 169

un couloir de temps
blanc et la mesure
désaccordée toute
et comme sans nombre

ce pas en écho
cherche parmi rien
à même la faille
sur un fil de rien
s’éloigne quel monde perdu

l’aube encore rêve.


a_symétrie — 131

outre
la forge
d’un plus réel
rêve

vois comme ici
un feu parcourt
les feuillages
et la nuée

le bruit du fer rouge bat
les voies anciennes d’un songe
par quoi ici rejoindre ce qui est

en dépit de tout sur le monde mort.


a_symétrie — 112

sur les flots
mais quels
la lumière ligne de crête

il n’y a pas
ici
plus haute incarnation
que celle mercurielle
où cesse et brûle le visible.


formes d’encre — 1

P6140763

 

[no photoshop]


flaques de sels

IMGP2340nb


formes de peu — 110

c’est un indistinct
que le souffle soit
de reprendre encore
étranger sans rives.


varia — 28

rien — sinon le vent
un souffle de bleu
où la neige tombe
lointaine devant

soi et le pas
qui demeure toujours
à faire– haut
vers l’intangible ombre

brûlent vibrent les couleurs
toutes
delà chaque forme
— l’éphémère.


riens — [hivernales 16]

P2070140


riens — [Hivernale 13]

P2070177