h3s.416

ce rien que le jour penche

sous le vent froid des aubes
le point de rosée fige
presque toute parole

un balancement lent

parmi la laideur froide
ce peu de beauté simple
comme _ un — inespéré

le bleu des myosotis


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :