h3s 387

des mondes l’eau noire

il semble qu’un songe
on vienne ici cela vient détruire
quoi rêve la vie
comme parmi ce qui est

sans aucune rive

un fleuve intangible
grandi par les crues
creuse au loin de soi

un ravin de nuit


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :